Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 08:26

Ce lundi, on poursuit les défis consacrés aux couleurs lancés par My Beauty Québec.

Après le rose, le rouge, le bleu et le vert, voici venu le temps de montrer patte blanche et de parler de cette non-couleur, le blanc (énoncé du défi).

 

 

Je n'attache personnellement au blanc aucun symbole particulier car ce n'est pas une couleur que j'aime et qui m'inspire, mais il est vrai que le blanc, couleur neutre plutôt que non couleur, n'a pas son pareil pour capter et réfléchir la lumière.

 

 

Le blanc me va mal au teint ?

Et pourtant, je l'utilise dans ma routine, que ce soit pour préparer ma peau ou pour finir mon teint.

 

 

Pour matifier ma peau le matin, il m'arrive d'utiliser du lait de magnésie (3), une petite astuce empruntée aux anglo-saxonnes qui est d'une réelle efficacité.

Les bases blanches, comme celles de Catrice (1) ou celle de Hema (ici et ) ont l'avantage de la légèreté. Elles se déposent comme une voile sur la peau et en améliore l'aspect avant l'application du maquillage.

Les poudres translucides blanches ont le vent en poupe depuis quelques années, qu'elles soient sous forme de poudre libre (2) ou compacte (4).

 

 

Pour le maquillage des yeux, au blanc, je préfère de loin lui substituer du beige pour rafraîchir la paupière (cf mon article sur les fards couleur peau), et en touche lumière, j'affectionne le doré en coin de l'œil, comme celui de mon highlighter pen de Catrice et le chair pour lifter mon regard.

Mais, rien de vaut le blanc appliqué en base colorée sur l'ensemble de la paupière pour faire ressortir la teinte d'un fard.

 

 

L'eyeliner blanc, c'est pop ... mais je laisse ça à d'autres.

Et sur la muqueuse, ça manque de subtilité et là encore, j'opte pour un crayon couleur chair comme mon petit Catrice (revue).

 

 

A une époque, pour épaissir mes cils, je précédais la pose de mon mascara par l'application d'une base à mascara, de couleur blanche.

De même, pour les grandes occasions, j'utilise de la poudre à cils, mais au quotidien, je me contente d'une à deux couches de mascara noir.

J'avais tenté le blanc sur l'extrémité des cils avec la collection Crystalliced de Essence ... et n'avais pas aimé.

 

 

Le vernis blanc est l'incontournable de toute bonne vernithèque, pas forcément à porter façon tippex mais associé à d'autres teintes ou en couche de base pour intensifier un pastel ou un néon.

Trouver le vernis parfait relève de l'impossible car le vernis blanc est par définition difficile à appliquer. Vous trouverez plusieurs propositions de vernis ici.

En version nacrée ou givrée, le vernis blanc est parfait pour une manucure discrète et rapide, comme avec Snow White de H&M (ici et ).

Quant aux paillettes blanches et mates, je les adore, quelles que soient leur formes et leurs tailles, comme mon petit Snow Flack en teinte 13 de Yes Love.

 

 

Enfin, le blanc est le grand absent de ma garde-robe ... même en petites touches, je n'en porte pas.

Le défi du lundi : Blanc comme neige
Le défi du lundi : Blanc comme neige
Le défi du lundi : Blanc comme neige
Le défi du lundi : Blanc comme neige
Le défi du lundi : Blanc comme neige
Le défi du lundi : Blanc comme neige
Le défi du lundi : Blanc comme neige
Le défi du lundi : Blanc comme neige
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Défi relevé Mamzelle! Cette histoire de poudre blanche m'intrigue, je vais approfondir ça...<br /> Des bises!
Répondre
M
A départ, ça semble étrange mais une fois appliquée, c'est translucide.
M
C'est marrant, j'ai donné le mm titre que toi: &quot;blanc comme neige&quot;, hihi :)<br /> Bon lundi
Répondre
M
Oui,j'ai vu ça ! Comme quoi,les grands esprits se rencontrent. :)))
D
Sympa!<br /> Deltreylicious<br /> <br /> http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com
Répondre
M
Contente que ça te plaise !

Recherche

Liens