Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 08:58

Au quotidien, j'utilise une fleur de douche pour conserver une peau douce et améliorer les bienfaits de mon soin hydratant.

Une fois par semaine, je m'offre un gommage plus appuyé et j'alterne entre un produit à grains que j'applique à la main et un vrai gommage au gant kessa que j'utilise avec du savon noir.

J'avais récemment égaré mon gant (je l'ai retrouvé depuis) et, ne pouvant en acheter près de chez moi, je l'ai remplacé par un gant en sisal.

 

 

Il y a des années, j'avais essayé le gant de crin (fait de poils de cheval ou de chèvre) et étais restée sur une opinion mitigée : trop agressif pour la peaux, trop long à sécher, difficile à nettoyer ...

Le gant en sisal lui ressemble, du moins en apparence : d'origine végétale (issu de l'agave sisalana, une plante originaire du Mexique), il est plus doux pour la peau et remplit les mêmes fonctions :

 

- il débarrasse la peau de ses impuretés

- il favorise la circulation sanguine et diminue l'aspect de la cellulite

- il évite l'apparition de poils incarnés

- il améliore l'absorption des produits hydratants

- il permet un gommage sans utiliser de produit spécifique

 

 

J'en possède deux modèles et tout d'abord, un gant en sisal tissé, à double face que j'utilise mouillé avec du savon, par petits mouvements circulaires, en partant des extrémités de mon corps pour remonter (ou descendre) vers le buste.

 

 

En évitant d'exercer une pression trop forte, il sait se faire doux pour ma peau et sèche en une journée en gardant sa belle forme plate.

 

 

Le second modèle possède deux faces : la première, en sisal bouclé et l'autre, en éponge avec un élastique pour une meilleure prise en main.

 

 

J'utilise la face coton sur les endroits fragiles de mon corps et réserve la face en sisal pour le reste.

 

 

Je le trouve un peu plus rêche que le précédent mais il n'a pas son pareil pour préparer ma peau à l'épilation.

Par contre, il met un peu plus de temps à sécher.

 

 

Pour les entretenir, c'est simple : après utilisation, je les lave au savon, les rince soigneusement et les laisse sécher.

Même si j'ai un petit faible pour mon gant kessa (dont je parlerai une autre fois), le gant en sisal est une excellente alternative que je suis ravie d'avoir découverte.

Plus doux que le crin, le gant en sisal
Plus doux que le crin, le gant en sisal
Plus doux que le crin, le gant en sisal
Plus doux que le crin, le gant en sisal
Plus doux que le crin, le gant en sisal
Plus doux que le crin, le gant en sisal
Plus doux que le crin, le gant en sisal
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Tiens j'essayerai le sisal a l'occasion. Je suis devenue une accro du brossage a sec (super technique) donc j'ai achete une brosse chez Body Shop (la petite en bois) a cet effet. Mais en voyage, la brosse risque de s'ecraser donc ca me semble etre une bonne alternative, plus legere de plus. Merci pour la decouverte!
Répondre

Recherche

Liens