Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 17:30

Les faux-noirs en matière de vernis sont un peu ma lubie quand les températures commencent à baisser.

Vous savez, ces teintes tellement foncées qu'elles paraissent aux yeux de tous comme des noirs, alors qu'il n'en est rien.

 

 

Et je m'amuse d'être la seule à les considérer pour ce qu'ils sont : des rouges, des bleus, des verts, des bruns .

 

 

J'ai acheté récemment Merino de Angelica, cette marque britanninque distribuée par Primark.

 

 

Son prix est de 2,50 euros le flacon de 10 ml.

 

 

C'est un bleu nuit pailleté au fini cashmere (fini mat).

 

 

Plus qu'un faux-noir, c'est presque un vrai noir puisque que ce soit à la lumière du jour ou sous un éclairage électrique, j'ai du mal à percevoir ses accents bleutés.

De même, ses paillettes ne sont visibles que surexposées à la lumière d'un flash.

 

 

Comme tous les vernis de la marque, il est équipé d'un pinceau dont la forme n'appelle aucune observation particulière mais qui fonctionne plutôt bien.

 

 

Si vous êtes regardante quant à la composition d'un vernis, celle-ci ne devrait pas trop vous déranger puisqu'elle est exempte de toluene, de formaldehyde et de DBP.

 

 

Sa texture fluide s'étale facilement sur l'ongle.

 

 

Au niveau de l'application, deux couches sont nécessaires pour une bonne opacité.

Son temps de séchage est rapide.

 

 

Son seul défaut est sa tenue que je trouve moyenne mais j'ai le sentiment que c'est assez souvent le cas avec les vernis au fini mat.

Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Sur mes ongles : Merino de Angelica
Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche

Liens