Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 17:30

A la base, je considère les machines à laver les pinceaux comme un pur gadget inutile autant qu'encombrant et je ne pensais pas m'en acheter une.

 

 

Mais, en apprenant que Primark allait sortir la sienne à 10 euros (voir ici), j'ai reconsidéré la chose et, je dois dire que je ne le regrette pas.

 

 

Sans être révolutionnaire, elle permet de gagner en efficacité autant qu'en temps passé.

Et surtout, ce que je ne savais pas, elle sèche les pinceaux (ou plutôt les essore).

 

 

Même si son assemblage, comme son mode de fonctionnement, sont simples, je suis étonnée qu'elle ne s'accompagne pas d'une notice d'utilisation.

 

 

Elle se compose tout d'abord d'un petit récipient en plastique sur lequel se fixe une collerette qui permet d'éviter les éclaboussures et d'éloigner le pinceau de ses parois lors de l'utilisation.

 

 

Puis, et c'est l'élément principal, une sorte de pistolet rotatif sur lequel se fixent les pinceaux.

 

 

Il fonctionne avec deux piles de type AAA (non fournies).

 

 

Sur le pistolet se fixe un embout de forme triangulaire qu'il faut bien pousser à fond.

 

 

Le pistolet se met en marche en maintenant appuyé le point de contact.

 

 

Les pinceaux se fixent grâce à des petits tubes en caoutchouc fixés sur un support.

 

 

Au nombre de sept (contre huit pour le modèle Stylo original : lien), ils sont de tailles différentes pour s'adapter à la taille des manches des pinceaux (max. 2,5 cm de diamètre).

 

 

Pour les pinceaux dont la taille du manche ne correspond pas à celle des tubes, j'utilise du papier WC (ou de l'essuie-tout) pour les caler.

 

 

Pour retirer les pinceaux, j'évite de les tenir par la férule pour éviter de les casser (et les tire par le manche).

 

 

Le principe repose sur un système rotatif dont la vitesse entraîne un effet centrifuge : la touffe des pinceaux s'ouvre pour être nettoyée en son cœur.

 

 

On dépose une petite quantité de nettoyant liquide au fond du récipient.

 

 

On y ajoute de l'eau chaude en petite quantité car le mouvement rotatif va produire beaucoup de mousse et le liquide risque de déborder.

 

 

On plonge le pinceau à la surface du liquide et on met en marche la machine.

En quelques secondes, le pinceau est parfaitement nettoyé.

 

 

Puis on le plonge dans un verre d'eau propre et on renouvelle l'opération pour le rincer.

 

 

Pour le sécher (ou plutôt pour l'essorer), on le fait tourner au dessus du lavabo.

Les pinceaux sont alors presque secs !

 

 

Certains pinceaux ressortent un peu décoiffés de l'opération mais il suffit de les remettre en forme à la main ou avec un brush guard (comme ceux d'Essence : voir ici).

Ensuite, il suffit de nettoyer et de sécher le récipient avant de la ranger.

 

 

Sans être absolument nécessaire, cette machine est super utile (ne serait-ce que pour sécher les pinceaux).

Et pour 10 euros, je n'ai plus aucune excuse pour ne pas entretenir régulièrement mes pinceaux.

Un seul petit regret cependant : il est dommage qu'elle n'ait pas été conçue de manière à ce que tous ses éléments s'emboîtent pour la rendre plus compact lors du rangement.

La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
La machine à laver les pinceaux de Primark
Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche

Liens