Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2018 3 15 /08 /août /2018 17:30

C'est en rangeant mes tiroirs que j'ai retrouvé le cadavre du mascara Lashes Go Wild de Essence que j'avais utilisé il y a quelques années.

Je l'avais acheté pour son tube souple, inspiré de Eyeko, mais à l'usage, il m'avais déçue (cf ma revue) et j'ai vite fait de passer à autre chose.

 

 

Avant de m'en débarrasser, je me suis demandé quels secrets recelait ce fameux tube, conçu pour pousser le produit vers l'extérieur au fur et à mesure, afin d'éviter le gâchis.

 

 

La meilleure façon de le savoir reste encore de le soumettre à un examen en règle, comme je l'avais fait ici avec un tube classique.

 

 

Comme pour tous les mascaras, le tube contient la tige à l'extrémité de laquelle se trouve la brosse.

 

 

Dans ce cas, la brosse est un goupillon en fibres torsadées de nylon (voir ici).

 

 

Le tube métallique est souple et rappelle les tubes de gouache ou de dentifrice.

 

 

A l'intérieur, se trouve un petit étui en plastique qui contient le produit.

J'imagine que sa présence s'explique par le fait qu'il permet plus facilement de faire remonter le produit vers l'ouverture quand on presse le tube.

 

 

Étrangement, le tube ne possède pas d'essoreur qui permettrait au pinceau de se débarrasser du surplus de produit ...

 

 

Par ailleurs, ça laisse passer trop d'air ce qui explique que mon mascara ait séché si vite !

 

 

Je ne sais pas si tous les tubes mous ont la même architecture mais ça ne me donne pas vraiment envie de réitérer l'expérience ...

Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Le mystère du mascara à tube mou
Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche

Liens