Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 09:15

Le mois d'août vient de commencer et il semblerait que le soleil ait décidé de montrer (enfin!) le bout de son nez.

Pour bien démarrer cette journée estivale, quoi de mieux que de relever le défi du lundi ?

Cette semaine, le défi lancé par My Beauty porte sur le maquillage artistique.

http://mybeauty.over-blog.com/article-le-defi-du-lundi-maquillages-artistiques-80144721.html

 

untitled.jpgSerge Lutens 

 

Je me suis un moment demandé ce qu'est exactement le maquillage artistique ... La définition s'impose peut-être pour beaucoup d'entre vous mais pour moi, c'est une notion aux contours plutôt flous ...

Est-ce un maquillage réalisé par un artiste ?

Un maquillage artistique doit-il représenter la réalité en la sublimant ?

Ce qui est artistique est-il forcément esthétique ?

Après un moment de réflexion, j'ai pris le parti de considérer que le maquillage artistique était la discipline consistant à pratiquer l’art pictural sur le visage et/ou le corps et que ce qui le rendait "artistique" était sa capacité à s'adresser non seulement aux sens, mais aussi aux émotions et à l'intellect.

Partant de cette définition, j'ai délibérément exclu le maquillage esthétique.

Il semblerait que depuis l'aube des temps et probablement avant même qu'il n'ait commencé à s'exprimer sur d'autres supports, l'homme a utilisé le corps comme support éphémère de son expression artistique.

 

3219160471_3f39baeeb8-1-.jpg

 

Utilisé comme peinture de guerre pour impressionner l'ennemi, comme signe identitaire pour marquer son appartenance à un groupe ou à un rang, ou encore comme parure, le maquillage est alors chargé de sens et de symbolique.

 

Maquillage-tribal-1-.jpg

 

Plus tard, dans le cadre des représentations théâtrales, le maquillage a remplacé les masques pour identifier les personnages, comme dans l'opéra de Pékin  :

 

3926780-facial-types-de-maquillage-dans-l-39-op-ra-de-beiji.jpg

 

A chaque maquillage sont attachés des traits de caractère, des émotions :

 

chineseopera2-1-.jpg

 

Le maquillage apparaît alors comme un masque social, une galerie de portraits codifiés.

A l'époque contemporaine, les progrès réalisés tant dans le domaine des cosmétiques que dans celui de la fixation et du travail de l'image a complètement libéré le maquillage artistique.

 

Studio-Straulino-Fashion-Photo-of-the-Day-1-.jpg

photo Straulino 

 

Le corps a été délibérément choisi comme support d'oeuvres d'art, utilisé tant pour son relief que pour sa texture particuliers.

L'artiste plasticien Levi van Veluw a justement choisi son propre visage comme toile de fond pour réaliser ses paysages :

 

lev1-1-.jpg

 

lev3-1-.jpg 

Malgré tout, cette totale liberté semble être confinée au domaine de l'art et/ou du spectacle.

Le maquillage des femmes reste très codifié, soumis à des diktats, aux règles de la décence et du bon goût.

Sauf à choisir et assumer un mode de vie alternatif, qui peut se targuer aujourd'hui de disposer d'une liberté pleine et entière en matière de maquillage ?

Quelle est la fonction du maquillage ? Sublimer sa beauté naturelle ou la dépasser pour mieux la transcender ?

Sur cette question, je me propose d'achever ce billet en citant un extrait de l'Eloge du maquillage de Baudelaire, selon lequel : 

"Ainsi, si je suis bien compris, la peinture du visage ne doit pas être employées dans le but vulgaire, inavouable, d’imiter la belle nature, et de rivaliser avec la jeunesse. On a d’ailleurs observé que l’artifice n’embellissait pas la laideur et ne pouvait servir que la beauté. Qui oserait assigner à l’art la fonction stérile d’imiter la nature? Le maquillage n’a pas à se cacher, à éviter de se laisser deviner; il peut, au contraire, s’étaler, sinon avec affectation, au moins avec une espèce de candeur."

A méditer ...

 

Si tu as aimé ce billet, tu aimeras :

Le défi du lundi: your beauty !

http://mamzellekitkat.over-blog.com/article-le-defi-du-lundi-your-beauty-79108049.html 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Si j'ai bien compris Baudelaire, en gros le maquillage ne devrait pas servir à se faire moins moche (cacher les imperfections, etc), mais plus belle (belle bouche rouge appelant les baisers, yeux<br /> de biche, etc).<br /> Je suis assez d'accord au final.<br /> Je me maquille peu (surtout du rouge à lèvres, en général, et de l'eye-liner depuis peu) et pas pour masquer mes défauts. J'aurais trop peur de me focaliser dessus une fois le maquillage enlevé<br /> ^^<br /> <br /> Bel article :)<br /> <br /> (oui, désolée, je viens "un peu" tard, mais je suis en train de parcourir tout ton blog en le remontant ^^)
Répondre
M
<br /> <br /> Mais il n'est jamais trop tard pour lire mes articles et y réagir ! Ca me fait même plaisir qu'ils ne finissent pas aux oubliettes. Pour Baudelaire, le maquillage ne doit effectivement pas servir<br /> à coller à la réalité mais à la transformer.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Oh Mamzelle, quel article! tu as pris le temps de réfléchir, de faire des recherches, tu t'es approprié le sujet et tu nous a montré de si belles choses. J'applaudis bien fort! Défi évidemment<br /> relevé, avec brio!<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Sincèrement contente que ca t'ait plu !<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Tu as écrit ton article d'une manière différente de la plupart des gens qui ont relevé le défi et je trouve ça intéressant. C'est un tout autre point de vue. Bel article en tout cas :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Tifa ! :)<br /> <br /> <br /> <br />

Recherche

Liens