Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 08:55

Aujourd'hui, nous célébrons le solstice d'hiver et c'est à cette période de l'année que les jours sont les plus courts.

Se maquiller correctement devient problématique puisque le rendu des couleurs sous la lumière électrique n'est absolument pas le même qu'à la lumière du jour.

Combien de fois ai-je eu la désagréable surprise de réaliser en cours de journée que j'avais eu la main un peu lourde en me maquillant sous le néon de ma salle de bain !


obscurite.jpg

 

L'idéal est naturellement de se maquiller à la lumière du jour, laquelle laisse tout voir. A défaut, il faut se procurer un éclairage électrique qui s'en rapproche le plus.

Le plus simple (et le moins onéreux) est de disposer deux spots de chaque côté du miroir, d'une puissance identique (maximum 60 watts), orientés de la même façon afin que la lumière diffusée se croise et n'écrase pas les reliefs du visage.

Sinon, quand je ne dispose pas d'un tel éclairage, j'ai pour habitude de me maquiller le teint en deux étapes : le fond de teint, le correcteur et la poudre à la lumière électrique puis, plus tard, le blush, l'highlighter et la poudre soleil à la lumière du jour.

J'évite ainsi les erreurs d'appréciation.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
C'est terrible le manque de luminosité, surtout quand on a une salle de bain sombre comme la mienne :( L'été je peux me maquiller sur ma terrasse, mais l'hiver, il fait nuit (et trop froid!) pour<br /> cela.
Répondre
M
<br /> <br /> Au fil des semaines, je finis par arriver à mieux doser ... mais je préfère toujours compléter mon teint plus tard.<br /> <br /> <br /> <br />

Recherche

Liens