Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 10:54

Je viens de rentrer de Paris et souhaitais vous montrer rapidement les achats que j'y ai effectués. Pour certains d'entre eux, je vous en reparlerai plus en détail prochainement.

Sortant à peine de ma période de "no buy", j'ai essayé de ne pas trop me lâcher et  suis contente d'avoir su rester raisonnable.

Shopping à petits prix donc.

Avant mon départ, je m'étais fixé certains achats à effectuer en priorité (http://mamzellekitkat.over-blog.com/article-mes-valises-sont-pretes-a-nous-paris-72167350.html). Mission accomplie.

 

paris 1

 

A chacun de mes séjours dans la capitale, je fais le tour des boutiques de Chateau d'Eau, que ce soit pour acheter mes produits de soins ou pour faire des "découvertes".

 

paris 2

 

Pour soigner mes cheveux, j'ai l'habitude d'utiliser de la "hair mayonnaise" en masque capillaire. Je m'en suis racheté un gros pot pour avoir de la réserve (9,90 euros le pot de 567 grammes). C'est un excellent produit pour les cheveux secs et bien moins cher que les masques habituels. Pour en optimiser les bienfaits, j'ai acheté un bonnet auto-chauffant (4 euros), dont je vous reparlerai.

Pour les jours où je n'ai pas envie de laisser mes cheveux lâchés, tout en restant élégante, j'ai acheté deux accessoires :

 

paris 3

Simone de Beauvoir

 

Tout d'abord un turban, pour me la jouer Arletty ou Simone de Beauvoir. Ça faisait très longtemps que j'en cherchais un. Tous ceux que j'avais essayés jusqu'alors étaient ou trop chers ou n'étaient pas adaptés à la forme de mon crâne.

J'ai trouvé le mien dans le quartier de la Goutte d'Or, au prix ridicule de 2,50 euros. Je ne l'ai pas essayé car je sais qu'il me faut trouver la bonne façon de le porter, en créant assez de volume sur le sommet du crâne. Mais à ce prix là, je ne risque pas grand chose.

 

paris 4

 

 

net[1]

 

Ensuite, dans la même boutique je me suis acheté une nouvelle résille à cheveux, pour 2,00 euros. J'en possède déjà plusieurs mais souhaiterais en customiser certaines avec des perles.

C'est un article que j'ai mis du temps à trouver, car introuvable dans les boutiques d'accessoires de mode, et même dans les magasins d'accessoires pour coiffeurs ... On en trouve dans les boutiques d'équitation, mais elles sont généralement trop fines et trop petites.

C'est finalement dans les magasins afro qu'elles se trouvent. Elles sont vendues comme filet pour protéger les cheveux des femmes pendant leur sommeil.

Personnellement, je le porte comme sur la photo ci-dessus : je me fais une queue de cheval assez haute, que je replie en deux, puis je mets mes cheveux dans la résille que je fixe à l'aide de deux ou trois épingles.

J'adore me coiffer ainsi et ajoute souvent une fleur ou des petits noeuds de chaque côté. 

 

paris 5

 

Bien que je possède un petit stock de produits démaquillants et que je ne suis pas censée en acheter de nouveaux, j'ai tenu à essayer l'eau démaquillante micellaire, tant j'en entends parler ici le là. J'ai été raisonnable et ai acheté l'une des moins chères sur le marché, celle de Monoprix (2,49 euros pour 200 ml). Je vais la tester et vous dirai ce que j'en pense.

Je suis également revenue avec un savon à l'huile d'olive. C'est un cadeau que l'on m'a ramené du Liban.

 

paris 6

 

En terme de maquillage, je suis allée chez Sephora, et me suis jetée sur la palette Oh So Special de Sleek. Je la voulais à tous prix :

http://mamzellekitkat.over-blog.com/article-palette-sleek-oh-so-special-pour-sephora-sortie-imminente-72530033.html

Pour compléter ma collection de fards à paupières mats, je cherchais un bordeaux. Je l'ai trouvé lors de ma seconde expédition chez Sephora (red wine 31), et me suis fait plaisir avec un brun (cocoa powder 21) et un chair (creme caramel 11), sur lesquels j'ai profité d'un bon de réduction de 20 %.

Comme tous les ans à cette période de l'année, j'achète la palette éditée pour la fête des mères. Cette année, il s'agit de la palette aimantée personnalisable, composée de 66 couleurs et d'une petite palette de sac. Elle est vendue 39,95 euros. En utilisant la carte Sephora, je l'ai payée 29,95 euros.

Je la présenterai en détail prochainement.

J'ai également tenu à faire figurer sur la photo tous les échantillons que j'ai obtenus au cours de ces achats. Même si j'admets que d'habitude les vendeuses de Sephora sont pingres en échantillons, cette fois-ci, elles ont été généreuses. Ce devait être mon jour de chance ...

Chez Kiko, j'ai acheté quatre fards à paupières. Je vais les tester et vous en reparlerai.

J'ai enfin acheté un vernis à ongles Peggy Sage, chez MGM (bd de Strasbourg), au prix de 4,20 euros.

 

paris 7

 

Je n'ai pas résisté à l'achat de nouveaux souliers ! De gauche à droite, des sandales compensées noires (20 euros sur la rue du faubourg du Temple), des ballerines en plastique argent avec un gros noeud noir sur le dessus (15 euros à Barbès) et des sandales compensées chez New Look (au prix de 32,95 euros). Je ne me suis donc pas ruinée.

 

paris 8

J'ai un certain nombre de sacs à main, et en particulier déjà trois d'entre eux sont noirs à pois blancs. Celui-ci ne sera jamais que le quatrième. Je n'ai pas résisté à sa grande contenance et à son prix soldé (15 euros au lieu de 24,99 euros chez Moa). Je trouve néanmoins que les pois sont un peu gros ...

 

paris 9

Pour finir, j'ai trouvé sur le marché cette robe en jean pour 15 euros. Telle quelle, elle ne me plaît pas. Je l'ai achetée principalement pour le tissu et pour ses smocks, que je suis incapable de réaliser moi même.

Il va me falloir la raccourcir, y ajouter des rubans, changer les boutons qui sont assez laids. Bref ... du travail de couture en perspective.

Voilà, j'espère que mes achats vous auront plu. Je reviendrai sur certains d'entre eux prochainement. De même, je pense consacrer un billet à mes "bonnes adresses parisiennes".

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 11:09

C'est contrainte et forcée par ma situation financière catastrophique que le 7 avril dernier je déclarais ouverte ma période de "No Buy" :

http://mamzellekitkat.over-blog.com/article-avril-en-mode-no-buy-71209575.html

Mon sevrage s'est achevé dimanche soir à minuit.

 

nobuy[1]

 

Aussi, l'heure du bilan a sonné et je dois rendre des comptes à ma conscience, de même que j'aimerais partager avec vous les quelques réflexions que cette "expérience" a suscité chez moi.

 

LE BILAN

 

Je ne devais rien acheter jusqu'au 1er mai inclus, à une exception près.

Ai-je tenu le coup ou ai-je craqué ?

J'aurais adoré me voir remettre la médaille du mérite pour n'avoir absolument pas craqué au cours de cette période.

Ça n'a pas été tout à fait le cas ... mais je ne vais pas m'autoflageller car je n'ai pas été une aussi vilaine fille que ça.

1 - J'avais annoncé que je m'achèterais la palette Oh So Special de Sleek si elle croisait mon chemin.

C'est chose faite et je ne le regrette pas du tout car elle est toujours en rupture de stock sur le site de Sephora et hier, elle n'était plus en rayon. Je ne sais pas quand aura lieu le réapprovisionnement et je ne serai plus en France à compter du 12 mai prochain.

C'est une exclusivité Sephora et une édition limitée.

 

5-8[1]

 

L'occasion était à saisir ... et je n'ai pas hésité.

2 - J'ai effectué un achat non autorisé avant mon départ pour Paris : 4 vernis à ongles à 2,49 euros chacun chez Kruidvat.

Il s'agit des Ultimate Nude de Catrice.

J'en avais acheté 2 lors de mon craquage de mars. Ils ont vite été sold out en magasin. Juste avant mon départ en vacances, mon Kruidvat a été réapprovisionné. Je savais que si j'attendais mon retour, je ne les retrouverais plus.

 

DSC04000--Small-.JPG

 

Je n'ai pas d'excuses mais mon craquage est très relatif ... moins de 10 euros ... mais 10 euros tout de même !

3 - Je n'avais pas précisé si les vêtements étaient ou non inclus dans mon sevrage.

Mais, j'ai trouvé le moyen de détourner les règles du "no buy" sans être fautive : faire acheter un article par un tiers (histoire de se le réserver) et lui rembourser au terme de la période d'interdiction d'achat.

C'est ce que j'ai fait pour cette robe magnifique à laquelle je ne voulais pas résister (surtout au prix de 39,95 euros) et dont le stock a été vendu en 24 heures dans mon H&M local :

 

07[1]

 

4 - Bien que mon "no buy" n'a pas été rempli à 100% (dépense réelle de 10 euros), je ne suis pas peu fière d'avoir résisté à la tentation du 26 avril au 1er mai car j'étais alors à Paris et tant de jolies choses me tendaient les bras. Et je suis restée sérieuse.

 

REFLEXIONS

 

Ce n'est pas si désagréable que ça d'être privée d'achats pour une période limitée. Ça me prouve que l'essentiel n'est sûrement dans le shopping. Ça me permet aussi de profiter de mes précédents achats.

Bien que je sois à nouveau "autorisée" à effectuer des achats, il me faut rester raisonnable car ma situation financière reste précaire.

Tout d'abord, je dois racheter ma robe et commence donc avec un budget amputé de 40 euros.

Ensuite, j'ai repéré deux ou trois choses à Paris mais il va me falloir faire des choix. Alors je fais des repérages, dresse des listes et réfléchis avant de sortir ma carte bancaire.

En outre, je n'ai toujours pas acheté mes China Glaze ... et de nombreux autres achats sont toujours listés sur ma wish list.

Enfin, il y a des nouveautés qui devraient arriver dans mon Kruidvat juste au moment de mon retour au bercail.

Je vais donc m'astreindre à plus de rigueur, bannir les achats compulsifs et surtout me fixer une limite d'achats mensuels. Et je sais qu'avec un peu de sérieux, je deviendrais meilleur chaque jour !

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 12:22

Ce lundi, le défi lancé par My Beauty consiste à vous parler de la manière dont je blogue (http://mybeauty.over-blog.com/article-le-defi-du-lundi-comment-tu-blogues-72760616.html).

 

PIN-UP-SECRETAIRE-copie-1.jpg

 

Plus qu'il n'y parait, ce défi m'amène à une certaine introspection sur mon rapport à la blogosphère et surtout, sur le fait que je puisse être satisfaite ou non de ma façon de "travailler".

mon environnement de travail

Bien que je dispose d'un ordinateur portable, je suis très sédentaire dans ma façon de bloguer. C'est presque exclusivement de mon salon que j'écris, assise face à une table où trône mon portable.

En général, j'écris en écoutant de la musique ou en suivant des débats politiques sur des sites internet.

Aujourd'hui, petite exception : je suis chez ma soeur à Paris et c'est de son note book que j'écris ces lignes. Le clavier est trop petit pour être confortable et je ne suis pas habituée aux claviers azerty ...

organisée ou impulsive ?

J'essaye d'être aussi organisée que possible. Je dispose d'un cahier destiné à mon blog, ou je dresse la liste des billets que je suis censée écrire, de même que diverses idées et tâches que je devrais accomplir.

J'évite autant que possible de fonctionner au rythme de mes humeurs car je ne peux fonctionner qu'avec un minimum de rigueur.

Je me retiens souvent de mettre un pied dans les crêpages de chignon qui fleurissent ça et là sur la blogosphère ... mais je sais qu'un jour je me lâcherai et irai en clasher une ou deux qui ont fait de la manipulation bloguesque une de leurs spécialités.

Mais en attendant, je m'attache à rester une gentille fille ... que je suis par ailleurs.

le choix des sujets et de l'iconographie

Pour le choix des sujets, je les choisis ou sur la liste dressée dans mon carnet ou en fonction de l'actualité des produits et/ou marques que j'affectionne.

Il est toujours difficile de ne pas écrire sur des sujets qui n'ont pas déjà été exploités par d'autres, comme de trouver le bon angle.

Quant aux images qui illustrent mes billets, ou je les réalise avec mon petit appareil numérique, ou sur les trouve sur le net.

Quand il s'agit d'images personnelles tirées de blogs, je les crédite. Quand elles sont issues de blogs commerciaux, je m'abstiens.

Étant plutôt nulle avec tout ce qui touche à la technologie, je me contente de faire du "bricolage" ....

le temps consacré

J'y consacre bien trop de temps ... surtout au regard d'un résultat qui est loin d'être à la hauteur de mes objectifs.

Je dois être lente, ou pas assez concentrée, trop dispersée ! Mais je travaille à m'améliorer.

l'impact sur mon quotidien

Bloguer est pour moi une sorte de thérapie, dans le détail de laquelle je n'entrerai pas !

Mais il est clair que c'est pour moi l'occasion de pratiquer mon Français que je ne parle ni n'écris au quotidien.

C'est naturellement ma langue maternelle, mais résidant dans un pays non francophone, c'est en Anglais que je fonctionne.

Depuis que je blogue, mes centres d'intérêts ont sensiblement changé. Il est vrai qu'il m'arrive de faire du lèche-vitrine pour les besoins de mon blog ou d'effectuer des achats en pensant de quelle manière je pourrais les exploiter.

Bloguer m'apporte bien plus qu'il n'y parait. J'apprends beaucoup et à tous les niveaux. Et "mal" bloguer me permet aussi de pointer mes insuffisances dans certains domaines, à charge de moi de travailler plus et parfois de me faire violence.

ma relation aux cosmétiques

Je me maquille depuis l'âge de 12 ans et à cette époque, internet n'existait pas et les produits cosmétiques étaient loin d'être ce qu'ils sont aujourd'hui.

Bloguer me permet d'être mieux informée, plus au fait des nouveautés, et d'apprendre à la lecture des autres blogs.

C'est donc plutôt positif. Mais je ne considère pas que ma relation aux cosmétiques en soit bouleversée.

Cependant, depuis que je blogue, mon budget cosmétiques a explosé et je sais que je dois envisager les choses autrement.

D'ailleurs, j'étais en "no buy" au mois d'avril ....

le bénéfice que j'en tire

Comme je le disais précédemment, bloguer me permet de travailler sur moi. C'est donc plutôt positif.

mon blog et mon entourage

Personne ne sait que je tiens ce blog car mon entourage ne comprendrait pas que je dépense autant de temps et d'énergie à un sujet jugé futile et superficiel.

N'étant pas (encore) familière avec tout ce qui est réseaux sociaux, je blogue donc un peu dans mon coin, en solitaire, mais je dois avouer que vous lire les unes et les autres (et notamment dans le cadre de ce défi), je finis parfois par envisager les choses de manière différente !

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 12:46

Je pars dans quelques minutes pour Paris et y resterai jusqu'au 12 mai.

Dans l'intervalle, je serai donc peu réactive sur mon blog mais toujours proche d'une connection internet.

Je vais donc ainsi continuer à vous lire, les unes et les autres.

J'ai d'ores et déjà préparé quelques billets que je posterai pour garder contact.

Je suis toujours en "no buy" jusqu'au 2 mai et espère résister quand une fois à Paris, les tentations seront trop grandes.

Et même après le 2 mai, il me faudra rester "sous contrôle" car les temps à venir vont être difficiles, de toutes facons.

J'ai d'ores et déjà préparé une liste de choses à faire/voir/acheter pendant mon séjour. Je vous ferai le point de mes achats à mon retour dans mon sweet home ... donc à la mi-mai.

à acheter :

- la palette i-divine Oh So Special de Sleek en exclusivité chez Sephora (http://mamzellekitkat.over-blog.com/article-oh-so-special-sleek-pour-sephora-69869221.html)

- un bonnet auto-chauffant, qu'il serait étonnant de ne pas dénicher à Chateau d'Eau.

- un fard à paupières mat ou satiné bordeaux foncé ... et à petit prix

- une ou deux paires de chaussures chez New Look (pour ses talons hauts ... mon côté pouffe)

expos à voir :

- expo Saint Laurent Rive Gauche (http://www.fondation-pb-ysl.net/fr/Saint-Laurent-rive-gauche-505.html

- expo Madame Gres, la couture à l'oeuvre (http://www.parismusees.com/madame-gres/)

- l'Orient des Femmes vu par Christian Lacroix (http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/l-orient-des-femmes-vu-par-christian-lacroix.html)

à faire :

- du lèche-vitrine

- visiter la boutique Kiko des Halles

- faire un tour chez H&M

- se rendre chez Sephora pour le plaisir des yeux

- tester les produits Sleek pour le teint à Chateau d'Eau

- jeter un oeil chez Tati, pour les stickers d'ongles à bas prix 

Et naturellement, passer du temps avec ma famille et mes amis ...

 

 

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 22:41

Je lis souvent ça et là les craintes et la méfiance que suscitent les produits fabriqués en Chine, et en particulier les cosmétiques.

Je comprends parfaitement le peu de confiance qu'inspirent les produits importés de certains pays, et la préférence faite à ceux dont la provenance est synonyme de qualité, de sécurité, voire de luxe ... mais ce sentiment ne se fonde-t-il pas sur des préjugés ?

Quelle traçabilité avons nous des produits ?

La composition des produits est-elle lisible et intelligible ? Pour certaines consommatrices averties, peut-être. Mais sûrement pas pour la consommatrice moyenne.

Aussi, en sommes-nous réduites à nous fier aux labels de provenance des produits, comme le label "made in France", "made in CE" ...

 

made-in-france.jpg

 

La commercialisation des produits cosmétiques n'est pas soumise, comme les produits pharmaceutiques le sont, à une autorisation préalable de mise sur le marché.

Alors quel crédit accorder aux labels de provenance ?

Les produits fabriqués sur le territoire de la Communauté Européenne, comme les produits qui y sont importés (notamment de Chine) sont soumis à une législation stricte, censée assurer la sécurité du consommateur.

Tous les Etats membres de la CEE sont soumis aux dispositions de la Directive 76/768/CEE  du Conseil de l'Europe du 27 juillet 1976.

En résumé, cette directive :

- dresse la liste des substances considérées comme dangereuses et ne pouvant entrer dans la composition des cosmétiques, ou soumises à restrictions 

- impose un étiquetage lisible et visible des récipients et/ou emballages des cosmétiques, notamment quant au contenu nominal (poids ou volume), la durée de durabilité, la durée d'utilisation minimale, les précautions particulières d'emploi, la liste des ingrédients conforme à une nomenclature précise

- oblige le fabricant ou l'importateur du produit à notifier aux autorités compétentes le pays de fabrication ou d'importation

- interdit l'expérimentation sur les animaux

Les cosmétiques importés de Chine (ou de tout autre pays) sont obligatoirement soumis à ces prescriptions, dès lors qu'ils arrivent sur le territoire européen en vue de leur commercialisation.

Naturellement, les produits achetés par des particuliers directement en Chine (comme sur Ebay, par exemple) échappent à ces règles par absence de contrôle des douanes.

Comme je le rappelais plus haut, il n'existe pas d'autorisation préalable à la mise sur le marché des cosmétiques.

Mais il revient à chaque Etat membre de la CEE de protéger le consommateur quant aux indications fausses et mensongères des produits cosmétiques, tenant ou aux vertus qui leur sont prêtées, ou encore à leur composition ou à leur provenance.

En France, la législation est assez sévère sur ce point et sanctionne la fraude et la publicité mensongère.

Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si on pouvait accorder une confiance aveugle aux labels de provenance ... or il n'en est rien !

Bien-sûr, la loi interdit qu'il soit fait mention d'une origine fausse et même toute  indication quelconque de nature à faire croire qu'ils ont été fabriqués en France ou qu'ils sont d'origine française.

Mais comment détermine-t-on l'origine des produits ?

Dans un produit cosmétique, les ingrédients peuvent venir d'Afrique, la fabrication de tout ou partie du produit (mélange des ingrédients et adjonction éventuelle d'autres substances) d'Asie, et l'assemblage et le conditionnement en Europe, et par exemple en France.

Quelle sera son origine proclamée ?

L'origine officielle d'un tel produit sera le pays où "a eu lieu la dernière transformation ou ouvraison substantielle, économiquement justifiée, effectuée dans une entreprise équipée à cet effet et ayant abouti à la fabrication d'un produit nouveau ou représentant un stade de fabrication important."

Une palette de fards à paupières, dont tous les ingrédients proviennent de Chine, mais dont le pressage, l'assemblage et le conditionnement sont effectués en France sera estampillée "made in France" ou "made in CE" et en particulier s'il s'agit d'une marque de luxe ... dont on sait pourtant qu'elle délocalise sa production.

Et ça vous inspire toujours confiance ?

Naturellement, je ne cherche pas à semer le doute dans vos esprits. Juste à vous informer et espère n'avoir pas été trop rébarbative. En tous cas, j'ai eu un réel plaisir à rédiger ce billet.

 

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 16:05

Je n'ai aucune excuse !

Pas même l'hiver qui a été trop long, ni le réconfort mérité après un souci de santé, et encore moins l'apparition au printemps de nouvelles collections ... et des soldes de mi-saison.

J'ai largement explosé mon budget au mois de mars et suis contrainte, depuis hier, de me mettre en mode No Buy jusqu'au 2 mai !

 

nobuy-1-.jpg

 

Pour de nombreuses bonnes raisons, je me suis un peu laissé aller à une frénésie d'achats et ai commis quelques craquages.

Prenant à chaque fois comme prétexte que je m'étais calmée en matière de fringues, j'ai compensé avec des achats un peu compulsifs de maquillage, oubliant d'un coup d'un seul mes bonnes résolutions.

J'ai immortalisé les objets du délit, histoire de les visualiser, pour mieux les assumer :

 

DSC00806.JPG

 

Et finalement, plutôt que de me morfondre et de culpabiliser, je préfère positiver !

Je suis contente de ce que j'ai acheté. Il y a bien quelques achats dont j'aurais pu m'abstenir mais je ne les regrette pas.

Et puis, aucun de ces produits ne coûte cher et l'addition totale n'est pas astronomique ... juste au dessus de mes petits moyens. Mais trop élevée tout de même.

Je vous détaillerai tout ça ultérieurement mais j'imagine que vous aurez aperçu des produits dont j'ai déjà parlé (la palette Paraguaya de Sleek, des palettes New York Color, etc ...).

Bien sûr, je n'aurais pas dû dépenser tous mes sous ... C'est vrai. Mais je vais assumer la situation comme la grande fille que je suis et considérer qu'après tout, une période forcée sans achats, ce n'est pas si mal que ça.

Pour m'en convaincre, je me dis que :

- un petit mois, ou plus exactement 26 jours, ce n'est pas si long, d'autant que je n'ai aucun besoin urgent de nouveaux produits

- je vais tout de même m'accorder une exception car je ne vais pas être un monstre à mon égard. Si je croise la prochaine palette Oh So Special de Sleek vers la fin du mois alors que je serai à Paris, je lui sauterai dessus. Ça risque d'être la seule opportunité que j'aurai d'acquérir cette édition limitée dont Sephora aura l'exclusivité

- j'aurai au cours de cette période tout le temps de m'amuser avec ce j'ai récemment acheté

- je vais être tellement contente de pouvoir faire de nouveaux achats au mois de mai d'autant que je crois savoir qu'il y aura de quoi craquer à nouveau

Au final, ça ne devrait pas être trop contraignant, mais peut-être est-ce plus frustrant qu'il n'y paraît. On verra ...

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 15:52

Ça y est ! Le printemps arrive !

 

printemps-louvre-292923-1-.jpg

 

Rien ne peut me mettre plus en joie que la perspective des beaux jours à venir, je vais enfin pouvoir sortir de ma léthargie hivernale.

Exit le blues des mauvais jours, le teint blafard, la peau déshydratée, les cheveux mous, le corps engoncé dans des tenues pas toujours sexy, les quelques kilos pris en commettant des écarts alimentaires  ...

A moi la bonne humeur, le teint frais et hâlé, les jolies boucles bien définies, les jolies robes à fleurs, les chaussures qui me permettent d'admirer mes orteils peinturlurés, une bonne alimentation qui me redonnera pêche et jolies courbes ...

Ça a l'air attrayant, mais ce n'est pas gagné ! Rien n'arrive sans un minimum de discipline : il va me falloir commencer par un grand ménage de saison, changer ma routine de soins afin de réparer les dégâts de l'hiver, préparer ma peau aux premières expositions au soleil, perdre les kilos que j'ai dû prendre récemment.

Car je compte bien reporter ma garde-robe de l'an dernier (le Color Block ne passera pas par moi !) et contrôler un peu mieux mon budget.

Voilà en gros ce dont je devrais parler prochainement sur ce blog.

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 17:11

Aimée Mullins va prochainement rejoindre Jennifer Lopez et Gwen Stefani dans l'écurie des égéries de l'Oreal.

Athlète de haut niveau, actrice et mannequin, cette nomination n'a a priori rien d'étonnant ... sauf que ce sera bien la première fois qu'une marque de cosmétiques choisit une personne handicapée comme égérie.

En effet, Aimée Mullins est amputée des deux jambes. A elle seule, elle bouleverse la notion de la beauté et incarne le dépassement de soi.

 

aimee-mullins.jpg

 

On ne peut naturellement que se féliciter de ce choix, qui accorde au handicap une visibilité et une reconnaissance évidente. Cependant, on est loin de la consécration de la beauté hors norme que pourraient représenter des femmes âgées, corpulentes ou tout simplement au physique peu classique.

Le monde de la mode les a déjà

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 17:21

Au mois de décembre dernier, à peine la nouvelle publiée par les intéressés, nous vous annoncions le départ de Carine Roitfeld du poste de Rédactrice en Chef du magazine Vogue Paris :

http://mamzellekitkat.over-blog.com/article-vogue-paris-la-capitaine-quitte-le-navire-63225997.html

La nouvelle avait été largement commentée dans les médias mais alors, les raisons réelles de cet "évènement" n'avaient pas été dévoilées. On se contentait de lire un peu partout que la belle souhaitait se consacrer à des projets plus personnels.

Puis, le bruit a couru qu'elle avait été remerciée, suite à l'incident Balanciaga (pour les curieuses : http://www.plurielles.fr/mode/mode-stars/polemique-carine-roitfeld-de-vogue-blacklistee-du-defile-balenciaga-5762363-402.html). Mais ce n'était pas tout ...

Ensuite, on apprenait son remplacement par la trop lisse Emmanuelle Alt.

Lorsque le numéro de décembre est sorti, les choses sont devenues plus claires : l'édition de fin d'année a fait scandale !

La scène du crime ? Un numéro spécial dont le Rédacteur en Chef invité est Tom Ford, qui se veut être un numéro «spécial fantasmes de Noël où les générations s'entrechoquent à l'extrême».

L'objet du délit ? La rubrique "cadeaux" intitulée «petites filles gâtées de cadeaux ultra luxueux» ,mettant en scène des petites filles habillées, coiffées et maquillées comme des femmes, le tout photographié par Tom Ford.

 

lolitas.jpg

 

Dès sa parution, cet article a déclenché de vives réactions outre-atlantique, certains commentateurs allant jusqu'à le qualifier de "pédophilie".

En France, c'est une pétition contre l'érotisation de l'image d'enfants dans toutes les formes de publicités, à l'initiative de laquelle se trouve le médecin Elisabeth Pino, qui circule sur internet :

 (http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2011N6214)

Cette pétitiion fait expressément référence à l'article litigieux et l'assimile à un publi-reportage. De ce fait, les signataires demandent qu'un véritable débat puisse s'ouvrir sur la relation entre enfants et publicité et leur érotisation.

Personnellement, je ne trouve pas que les photographies en question soient tendancieuses, pas plus que je ne trouve les poses des modèles lascives et/ou suggestives ... mais tout est une question de sensibilité ... ou plutôt d'opportunité ... Mais il est vrai que le débat n'est jamais vain.

Quant à discuter de la "complicité" qui existe entre les annonceurs et les organes de presse, ca me paraît inutile tant la question est évidente.

En tous cas, ce n'est pas sans bruit que Carine Roitfeld s'avance vers la sortie. Sa dernière production est le numéro 914 de février 2011, disponible en kiosques depuis le 21 janvier et consultable sur le site du magazine :

http://www.vogue.fr/fevrier-2011-00

Bonne lecture !

 

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 01:49

Le monde entier connait Gabourey Sidibé, cette actrice afro-américaine révélée par le film Precious, sorti en 2009.

A l'occasion de la célébration de son 25ème anniversaire, l'édition US du mensuel ELLE a mis à l'honneur 25 jeunes femmes supposées avoir changé le monde (rien que ça !!!) et a décliné son numéro d'octobre 2010 suivant 4 couvertures, mettant ainsi à l'honneur 4 égéries : Lauren Conrad, Megan Fox, Amanda Seyfried et Gabourey Sidibé.

 

montage-trois-autres-couvertures reference

 

Alors que ces 3 couvertures mettent en valeur les modèles, celle réservée à Gabourey a suscité la polémique.

 

montage-5_articlephoto.jpg

 

Non seulement Gabourey est la seule dont on ne dévoile pas le corps (aurait-on un problème à représenter une femme obèse ?), mais en plus on a cru bon devoir la blanchir !

Les médias semblent avoir un réel problème avec les femmes de couleur.

On se souvient que la première qui ait eu l'honneur de figurer en couverture d'un magazine était Naomi Campbell en 1993. On se rappelle également que l'Oréal avait considérablement éclairci la carnation de Beyoncé Knowles, choisie comme égérie d'un produit capillaire.

 

h-20-1241443-1218372111.jpg

 

Les années passent mais rien ne semble changer ! Discriminations et préjugés sont et restent malheureusement bien ancrés.

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans humeur
commenter cet article

Recherche

Liens