Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:57

Depuis quelques années, l'imprimé Liberty est présent dans nos dressings, et se décline en vêtements, en chaussures, comme en accessoires de toutes sortes.

Le Liberty nous est familier depuis l'enfance, et évoque des marques aussi différentes et réputées que Yves Saint Laurent, Mary Quant, Cacharel ...

 

liberty-1--copie-1.jpg

 

Il n'étonnera personne que le Liberty est Anglais, et qu'il n'est pas né de la dernière pluie.

Cet imprimé a été créé, sous la référence "Tana Lawn", au début des années 20 par Arthur Lasenby Liberty, négociant en tissus (pas mais uniquement) depuis 1875 et propriétaire du magasin Liberty of London, situé Great Marlborough Street à Londres.

 

4637955335910640-1-.jpg

 

Rien que pour son architecture, la visite de ce magasin vaut le détour. Il s'agit d'un immeuble de style Tudor, fait de torchis et de colombages.

Le célèbre imprimé, constitué d'une répétition à l'infini d'un même motif de petite taille, généralement des fleurs, associé à des couleurs souvent complémentaires.

Le Liberty authentique est fait de coton de qualité supérieure et se reconnaît par son motif imprimé sur l'endroit comme sur l'envers de l'étoffe, dont le métrage est toujours de petite dimension (135 à 140 cm de large), présenté sur des planches de carton dont la tranche est labellisée "Liberty of London".

Depuis le retour en force de cet imprimé, il serait plus approprié de parler d'inspiration Liberty car le fameux motif s'est largement émancipé de ses critères d'origine, pour se retrouver sur toutes sortes de supports (tissus, cuir, plastique ...).

Sorti des clichés, le Liberty n'est plus cantonné à l'image champêtre de ses débuts et s'accorde volontiers à un look glamour, sportif et même rock.

D'ailleurs, cet été, c'est notamment au tour de Nike de réinterpréter le Liberty :

 

chaussure_nike_liberty_1-290x290-1-.jpg

 

Le Liberty est incontestablement une source inépuisable d'inspiration Mais à trop le voir, ne va-t-on pas finir par s'en lasser ?

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans histoire
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 08:27

Ce nom plutôt évocateur était donné au 19ème siècle au ruban qui pendait a l’arrière du chapeau des femmes, et parfois aux deux pans de dentelles qu’on laissait flotter derrière une robe.


09-1-.jpg

Le flottement de ce ruban était suppose attirer le regard des hommes. La bienséance voulait qu’il ne soit pas trop long, afin d’éviter toute attitude ostentatoire.

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans histoire
commenter cet article

Recherche

Liens