Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 08:45

J'imagine que pour les fêtes, outre un maquillage sophistiqué, vous allez accorder une attention particulière à votre tenue.

Plutôt que d'investir chaque année dans une nouvelle robe de soirée, on peut toujours ressortir sa fameuse petite robe noire qu'on va accessoiriser pour lui donner une touche de nouveauté.

L'accent pourra alors être mis sur la coiffure, ou sur les bijoux, ou encore sur les chaussures ... sauf que de belles chaussures peuvent coûter très cher.

Et pourquoi pas porter sa paire d'escarpins dans laquelle on se sent si bien, en lui apportant une touche de fantaisie ?

 

heel-condoms-1.jpg

 

Heel Condoms est une ligne d'accessoires à chaussures qui permet de métamorphoser n'importe quelle paire d'escarpins en souliers de rêve.

Les modèles sont variés, tant en formes qu'en couleurs. Il y en a vraiment pour tous les goûts.

 

heel-condoms-2.jpg

 

Les enfiler paraît simple et l'effet est surprenant. Leur prix ? De 20 à 40 dollars (hors frais de port). Tout de même ... 

http://www.theheelcondoms.com/

Plus je regarde ces modèles, plus je me dis qu'avec un peu de tissu (de préférence du jersey), des rubans et quelques accessoires, les faire soi-même doit être à la portée de toutes celles qui sont un peu manuelles.

En tous cas, c'est une idée à retenir ! 

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans chaussures
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 19:41

En cette année 2010, deux figures emblématiques de la culture populaire fêtent leur cinquantième anniversaire : le britannique Dr Martens, dont nous avions parlé dans un précédent billet (http://mamzellekitkat.over-blog.com/article-happy-birthday-dr-martens-47912058.html) et le japonais Sanrio, société commercialisant des personnages kawaii, dont la célébrissime Hello Kitty.

 

590 hellokittyjunkie sanrio 50th anniversary dr martens col

 

C'est donc tout naturellement que les deux marques ont décidé de s'associer le temps d'une édition limitée, composée de 5 modèles.

 

hello-kitty-dr-martens-chaussures[1]

 

La mythique 1460 (bottines à 8 trous) et la Mary Jane (babies) s'habillent de couleurs inspirées par l'univers créé par Sanrio et sont parés d'un joli noeud en 3D, emblématique de Hello Kitty. Le cinquième modèle est revêtu d'un patchwork représentant les principaux personnages imaginés par Sanio : Hello Kitty, Chococat, Keroppi, Little Twin Stars, My Melody et Patt & Jimmy.

Cette mini collection est disponible sur le site de Dr Martens (www.drmartens.com) et de Sanrio (www.sanrio.com), ainsi que dans les boutiques Dr Martens de Paris, Lyon et Rennes, dans une gamme de prix allant de 135 à 199 euros.

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans chaussures
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 11:27

C'est le 28 septembre prochain, en avant-première de la Fashion Week de Paris, qu'ouvrira l'Atelier Repetto.

Nul besoin de présenter la maison Repetto, cette marque de chaussures de danse créée en 1947 par Rose Repetto, la mère du danseur Roland Petit (histoire de la ballerine dans un billet à venir).

 

img-011.jpg

 

Avant l'ouverture en 1959 de la célèbre boutique située à Paris au 22, rue de la Paix, c'est dans un atelier situé dans le quartier de l'Opéra que Rose Repetto officiait et fabriquait à la demande les fameux chaussons selon la technique du "cousu retourné".

Il semble donc que c'est en référence à ses origines que la marque crée cet atelier de personnalisation.

Les client(e)s pourront commander la paire de leurs rêves en choisissant le modèle de chaussures (les BB, les Bolchoï, les Flora, les Zizi, et un grand nombre d'autres modèles mythiques), la qualité et la couleur de la matière (plus de 250 coloris), mais également la couleur des bordures et des lacettes.

Compte tenu du nombre de combinaisons possibles, chaque modèle sera unique, et le talon sera incrusté d'un "R"  doré.

 

Plateau-Ballerines.jpg

 

Ce service de personnalisation sera proposé en exclusivité à la boutique de la rue de la Paix. Le délai de réalisation devrait être de trois semaines, pour un prix avoisinant tout de même 300 euros (alors que les chaussures en magasin coûtent de 150 à 200 euros).

C'est un peu cher, mais l'exclusivité, comme le reste, n'a-t-elle pas un prix ?

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans chaussures
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 15:23

Non, définitivement, je ne serai jamais une blogueuse-mode influente, et ce, pour au moins deux raisons. D'une part, je ne sais pas prendre la pose avec les pieds en dedans et d'autre part, ce n'est pas sur les baskets Isabel Marant à talons intégrés (invisibles) que je craque en ce début de saison.

Non, mille fois non !

En fait, la basket qui me fait fantasmer en ce moment est un des modèles (ou les trois) de la collection femme de Reebok inspirés du peintre Basquiat.

Pour la troisième fois, la marque s'inspire du travail de l'artiste underground pour sortir une collection composée de modèles de baskets femmes/ hommes et de textile (tee-shirts et vestes), en édition limitée.

Reebok reprend des modèles classiques (City Jam, Top Down et Ree Down pour les modèles femmes / Omni Pump Court Victory Pump, Ventilator, Running Dual et Phase II pour les hommes) et les réinterprète à la sauce Basquiat en les décorant de graffitis et de dessins propres au peintre.

Un petit aperçu de ce que ça donne pour la collection femmes :

 

basquiat-City-Jam.jpg

modèle City Jam

 

basquiat-Top-Down.jpg

modèle Top Down

 

basquiat-Ree-Down.jpg

modèle Ree Down

Entre ces trois modèles, mon coeur balance et malheureusement, ma bourse n'est suffisamment consistante pour m'offrir d'avoir le luxe de ne pas choisir et de prendre les trois.

Ces modèles seront en vente exclusivement chez Colette, chez Agnès B, au corner Reebok duCitadium et au Musée d'Art Moderne de Paris, pour des prix allant de 90 à 110 euros (jusqu'à 140 euros pour la collection hommes).

Ceux et celles qui seraient intéressés par cette collection limitée devraient se dépêcher d'acquérir le modèle convoité car il est à craindre qu'à partir du 13 octobre, une véritable déferlante s'abatte sur Paris.

En effet, c'est à cette date que sort le film de Tamra Davis consacré au peintre mythique (Jean-Michel Basquiat, the Radiant Child), tandis qu'une rétrospective lui sera consacrée du 15 octobre au 30 janvier au Musée d'Art Moderne Paris, à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa naissance.

Çà fait tout de même un peu bizarre de réaliser qu'il n'aurait eu que 50 ans cette année.

L'automne sera définitivement Basquiat et qu'il fasse beau ou mauvais, mes pieds seront gâtés.

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans chaussures
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 00:31

La chaussure la plus célèbre vient de fêter ses 50 ans et n’a pas pris une ride.

 

Créée en 1946 comme une chaussure orthopédique par Klaus Maertens, médecin militaire Allemand durant la seconde  guerre mondiale, aidé de son ami Herbert Funck, ingénieur,  suite à une blessure de ski, il s’agit de la première chaussure montée sur coussins d’air.

 

D’abord local, le succès de la fameuse bottine va s’étendre a toute l’Europe et faire l’objet du dépôt d’un brevet.

 

En 1959, Klaus Maertens accorde au fabricant Anglais Bill Griggs une licence exclusive, lequel va angliciser le nom pour l’appeler « Dr Martens ».

 

Le premier modèle sort de ses usines le 1er avril 1960 et sera baptisé 1460 et sera principalement destinée aux ouvriers qui apprécieront son grand confort, sa solidité  et son prix raisonnable.

 

Il s’agit d’une bottine utilitaire a 8 trous, de couleur rouge cerise, dont la semelle, montée sur coussin d’air dont la semelle est cousue de jaune selon le procédé Goodyear, et fabriquée a l’aide de matériaux imperméables aux huiles, graisses et acides.

 

 

imagesCANR1YPH

 

 

imagesCAYQ3F96.jpg

 

modele original 1460 rouge cerise

 

Adoptée par une partie des mods et des skinheads, puis par les punks, la Dr Martens devient rapidement une chaussure mythique, symbole de rébellion.

 

D’abord cantonnée aux milieux alternatifs, la Dr Martens s’est largement popularisée au début des années 90 pour devenir un véritable mythe.

 

Les modèles se sont diversifiés et sont déclinés dans de nombreux coloris et/ou imprimés. Actuellement, la clientèle est à 50% féminine.

 

En 2000, à l’ occasion de la célébration de son quarantième anniversaire, la marque s’est associée à des créateurs de mode (dont Vivienne Westwood, Paul Smith, Jean Paul Gaultier).

 

imagesCASUFO6G.jpg

 

 modele 14 trous cree par JP Gaultier

 

imagesCAIZ1D3S.jpg

 

 modele cuissarde (non commercialise) cree par JP Gaultier

 

Pour son cinquantième anniversaire, outre l’édition de séries limitées, il a été demandé à 10 artistes de réinterpréter à leur sauce un standard du rock représentatif de l’esprit de la marque. 10 réalisateurs ont été chargés de réaliser les clips.

 

http://50.drmartens.com/artists-and-tracks

 

A ce jour, plus de 100 millions de paires ont été vendues dans le monde. Compte tenu du dynamisme de la marque, il est à parier que la Dr Martens a encore de beaux jours devant elle.

 

Repost 0
Published by Mamzelle KitKat - dans chaussures
commenter cet article

Recherche

Liens