20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 16:58

On a toujours une bonne raison de râler, que ce soit pour des choses importantes ou pour des broutilles.

Bien-sûr, pester à l'excès est contre-productif, en plus d'être une perte de temps et d'énergie.

Mais vider son sac de temps en temps peut être salutaire, ça permet de formaliser les choses pour mieux s'en débarrasser.

Aussi, je remercie My Beauty Québec de m'en donner l'occasion dans le cadre de ce défi du lundi (énoncé) car je sais qu'ensuite, ma bonne humeur sera de retour.

 

 

Les dix petites choses qui m'énervent sont :

 

1 - Les produits qui ne tiennent pas leurs promesses ou dont la qualité est décevante comme les vernis qui mettent des heures à sécher, les mascaras secs, le blush pauvre en pigmentation.

2 - Acheter (ou recevoir) des produits défectueux, comme des fards brisés, des vernis dont le pinceau est ébouriffé ...

3 - Les contenants mal conçus, comme les palettes sur lesquelles je casse mes ongles en tentant de les ouvrir, les flacons pompe non adaptés à des produits trop épais, les flacons non hermétiques, le gloss dont on n'arrive jamais à atteindre le fond, les poudriers dont les charnières ne tiennent pas longtemps.

4 - Les magasins qui ne disposent pas de testeurs.

5 - Les coiffeurs et les vendeuses en parfumerie qui vont jusqu'à pointer tes petits soucis pour mieux te fourguer leurs produits.

 

 

6 - L'argument publicitaire du toujours plus, comme les publicités pour les mascaras qui te feraient des cils encore plus longs qu'à la fin, ils toucheront le plafond.

7 - La tendance que les marques ont depuis quelques années à donner à leurs produits des noms à caractère sexuel.

8 - La pression à laquelle les femmes sont soumises (ou acceptent de se soumettre) d'être belles et de rester jeunes.

9 - La blogosphère entre les clasheuses, les donneuses de leçons et toutes celles qui s'en abreuvent. Nul besoin de citer des noms, elles se reconnaîtront.

10 - Hellocoton avec sa ligne éditoriale affligeante et la presse féminine avec ses rédacteurs "beauté" qui devraient se voir privés de leur carte de presse pour manque d'objectivité et de neutralité.

 

 

Et naturellement, j'ai gardé le meilleur pour la fin : ce qui m'horripile le plus, c'est moi-même avec mon manque de discipline et de rigueur, pour l'importance que j'accorde aux cosmétiques, avec le fait que je sois perméable aux dix petites choses que je viens de citer ...

Le défi du lundi : 10 bonnes raisons de râlerLe défi du lundi : 10 bonnes raisons de râlerLe défi du lundi : 10 bonnes raisons de râler

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 15:29

Tout vient à point à qui sait attendre dit le dicton ...

J'ai attendu un bon mois pour voir arriver dans mon magasin le dernier petit blush de H&M, décoré de jolis cœurs comme ceux de Physicians Formula.

Désespérant de ne pas le trouver, j'ai même envisagé de l'acheter en ligne quitte à payer des frais de port, ce qui aurait été stupide compte-tenu de son prix (3,99 euros).

 

 

Et finalement, ma patience a payé ... et naturellement, il est venu compléter ma collection.

 

 

Contrairement aux blushes fleuris, il ne porte pas de nom, et c'est dommage ...

 

 

Sa composition est compatible aux exigences vegan puisqu'elle ne contient pas de colorants d'origine animale (comme du carmin).

 

 

Il se compose de cinq teintes où le rose domine, contrebalancé par du corail et du pêche.

Quatre d'entre elles sont mates et la cinquième est pailletée.

 

 

1 - light pink : rose pâle (mat)

2 - coral : corail (mat)

3 - peach : pêche (mat)

4 - pink : fuchsia (mat)

5 - light pink shimmer : rose pâle (pailleté)

 

 

Sur ma carnation, les teintes prises individuellement ne ressortent absolument pas.

 

 

Mais sur une peau claire, le contraste est plus évident.

En les mélangeant, on obtient un rose clair à fines paillettes qui restent discrètes (swatch en fin de billet).

 

 

Au niveau du packaging, il est en tous points identique à celui des blushes fleuris (ici, et encore ).

Il s'ouvre d'une simple pression.

 

 

Son plateau se soulève pour donner accès à un double-fond.

 

 

A l'intérieur, on y trouve un miroir et un pinceau en demi-lune.

Le fond est percé pour permettre au pinceau de s'aérer.

 

 

Si à première vue il semble similaire au blush Spring Flower, il s'avère en être très différent : il possède une teinte supplémentaire (light pink) qui fait toute la différence une fois les fards mélangés.

 

 

Spring Flovwer (à gauche) est plus dans les tons de corail et il est moins pailleté.

 

 

Et en le comparant au blush Autumn Flower, la différence est tout aussi évidente.

 

 

Autumn Flower (à droite) est plus foncé et plus violet que rose.

 

 

De gauche à droite : Spring Flower, blush cœur et Autumn Flower.

 

 

Pour des raisons de carnation, ce n'est pas un blush pour moi, tout au plus me servira-t-il de touche lumière.

Mais, parce qu'il va de pair avec mon pinceau "cœur", je ne suis pas mécontente de le posséder.

Mon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&MMon blush "cœur" de H&M

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 16:44

Il fait encore assez beau pour que je sois pieds nus dans mes ballerines.

Pour autant, je ne zappe pas la case hydratation avant de les enfiler.

J'ai longtemps cherché un produit qui pénètrerait rapidement sans laisser de film gras et c'est sous la forme d'un gel que je l'ai trouvé.

 

 

A la base, c'est un produit qui n'a rien de sexy puisqu'il est prévu pour rafraîchir les pieds, les protéger contre la transpiration et les champignons.

 

 

Mais, j'ai été séduite par sa bonne odeur de menthol (légère) et par la sensation de frais qu'elle apporte immédiatement et qui est si agréable en été.

 

 

Bien-sûr, ce gel n'hydrate pas autant qu'un produit à la texture plus riche mais la présence de glycérine dans sa composition joue son rôle et protège mes pieds du dessèchement, amplifié par leur frottement contre les parois des chaussures.

 

 

A peine appliqué, ce gel pénètre dans la peau qu'elle laisse souple et douce, sans aucune sensation de gras.

 

 

Je peux alors enfiler mes ballerines immédiatement, sans risquer de les salir et mes pieds ne glissent pas à l'intérieur.

Naturellement, ça n'égale pas une bonne crème en terme d'hydratation mais ça limite les dégâts.

Mes pieds hydratés même en ballerinesMes pieds hydratés même en ballerinesMes pieds hydratés même en ballerinesMes pieds hydratés même en ballerinesMes pieds hydratés même en ballerines

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 17:30

Il est très rare que j'achète des vernis Color Riche de l'Oréal car leur prix me refroidit (5,99 euros les 5 ml) et en général, j'attends les promotions, comme pour les top coats Confettis, ou leur arrivée chez les discounters.

 

 

Je ne sais plus où j'ai trouvé 890 Masque Lover, sûrement chez un discounter (Big Bazaar, je crois), et sachant qu'il sortait de l'ordinaire, il a tout de suite attiré mon attention.

 

 

Et comme je suis dans ma période des vernis gris il tombait à point !

 

 

Sa teinte est assez complexe à décrire : elle se compose d'une base gris-vert (un peu vert-de-gris) métallisée, constellée de petites paillettes hexagonales mates en noir et blanc, ainsi que de micro paillettes argent.

 

 

En séchant, il se matifie sans pour autant avoir l'aspect d'un sand.

C'est ce qu'ils appellent chez l'Oréal l'effet granite.

 

 

Il est équipé d'un pinceau large qui facilite sa pose.

Au niveau de l'application, deux couches ont été nécessaires.

Le temps de séchage est rapide.

Il laisse une surface lisse, bien qu'un peu rugueuse qu'une couche de top coat pourrait adoucir.

 

 

Je ne sais pas s'il existe d'autres vernis à effet granite chez l'Oréal mais celui-ci m'a convaincue !

Sur mes ongles : Masque Lover de l'OréalSur mes ongles : Masque Lover de l'OréalSur mes ongles : Masque Lover de l'OréalSur mes ongles : Masque Lover de l'OréalSur mes ongles : Masque Lover de l'OréalSur mes ongles : Masque Lover de l'Oréal

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 09:00

Il aura fallu que j'attende l'automne pour enfin pouvoir acheter la palette estivale de Sleek MakeUp dédiée au Brésil.

 

 

Exubérante, 424 Rio Rio est une palette haute en couleurs qui devrait ne séduire que les moins timides d'entre vous.

 

 

C'est une édition limitée qui n'est d'ores et déjà plus disponible sur le site de la marque (lien) mais que vous pourrez trouver sans mal chez un des revendeurs habituels ... du moins pour quelques semaines encore.

 

 

En la recevant, je lui ai trouvé quelques similarités avec la palette Electric de Urban Decay, bien que le bleu soit ici moins présent.

 

 

Pour rester dans l'esprit du Brésil, les fards portent des noms évocateurs : Ipanema, Caipirinha, Copacabana, Bossa Nova ...

 

 

Au niveau des finis, la balance se fait entre les mats, les irisés

et les métallisés. Quant aux teintes, elle contient des teintes chaudes et froides.

 

 

Au dos du boîtier, se trouvent des suggestions d'application.

 

 

Les fards sont fabriqués à partir d'imgrédients minéraux :

 

 

1 - Tropics : corail orangé (mat)

2 - Night Fever : rose fuchsia (mat)

3 - Ipanema : prune (satiné constellé de paillettes or)

 

 

7  -Cachaca : blanc (métallisé)

8 - City of God : jaune d'or (métallisé)

9 - Copacabana : beige (satiné)

 

 

Cette palette, suivie de Arabian Nights, marque le retour des fards bien pigmentés chez Sleek.

 

 

4 - Caipirinha : vert amande (métallisé)

5 - Urca : doré clair (irisé)

6 - Leblon : noir (semi mat)

 

 

10 - Sao Conrado : rose (satiné)

11 - Bossa Nova : lilas aux reflets bleu (satiné)

12 - Leme : bleu foncé (irisé)

 

 

Et au niveau de la qualité, ces fards sont juste impeccables : pas de chute et une facilité à l'estompage.

J'espère que Sleek restera sur ce niveau de qualité pour les palettes à venir, après un certain flottement ces derniers temps ...

Sleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio RioSleek MakeUp : ma palette Rio Rio

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 17:32

Jusqu'à présent, je n'ai jamais été satisfaite du moindre blush acheté chez EyesLipsFace, qu'il s'agisse de ceux de la gamme Studio (ici), du blush marbré () ou encore du blush crème ().

 

 

Cependant, j'ai tenu à essayer les palettes de blush que ELF vend enfin en Europe et je ne le regrette pas !

 

 

Elles sont proposées en deux teintes : une pour les carnations claires et l'autre pour les carnations foncées.

J'ai acheté les deux versions et c'est la light que j'utilise en ce moment.

 

 

Elle se compose de quatre fards (4 grammes) et son prix est de 6,80 euros (lien).

 

 

Comme toujours avec les produits de la gamme Studio, l'emballage est soigné.

 

 

Son packaging est sobre et élégant : noir, compact, et équipé d'un miroir sur toute sa surface.

 

 

Ses dimensions sont environ de 10 cm x 10 cm x 1 cm (à repréciser).

 

 

Sachant que les fards sont déclipsables, il est dommage que la marque n'ait pas pensé à donner un nom à chacun des fards pour les individualiser.

 

 

fard 1 : rose clair au fini mat.

 

 

fard 2 : abricot tirant sur le bronze au fini mat.

 

 

fard 3 : rose moyen au fini mat.

 

 

fard 4 : rose tirant sur le corail, mat et constellé de pallettes dorées.

 

 

En terme de qualité, rien à redire cette fois-ci : la pigmentation comme la tenue sont bonnes, les fards se travaillent bien et ne sont pas poudreux.

 

 

Les teintes sont jolies mais manquent un peu d'originalité.

En cherchant dans ma petite collection, je n'ai eu aucune peine à leur trouver des frères jumeaux :

 

 

La teinte 1 est très similaire à 936 Pixie Pink de Sleek MakeUp en un peu moins pigmenté.

 

 

La teinte 2 se rapproche de 921 Suede de Sleek MakeUp, en un peu plus orangé.

 

 

La teinte 3, quant à elle est similaire à Pink Dahlia de H&M, en un peu moins poudreux.

 

 

Enfin, la teinte 4 a un air de famille avec Sugar Coral de H&M.

 

 

Comme je l'indiquais plus haut, les fards se déclipsent de la palette pour être transportés séparément ou être interchangés avec ceux de l'autre palette (dark).

 

 

Pour les retirer, c'est facile : une simple pression au dos de la palette.

 

 

Ce qui serait souhaitable, c'est que la marque propose un jour des fards à l'unité pour se composer une palette sur mesure.

 

 

Dans l'immédiat, je vais la laisser telle quelle ...

 

 

En tous cas, cette palette m'aura permis de revoir mon jugement sur le blush chez EyesLipsFace.

ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)ELF Studio : ma palette de blush (light)

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 08:45

Aux mois de novembre et décembre, l'Art Nouveau et Vienne seront à l'honneur chez Catrice avec une collection élégante où le motif floral sera dominant dans des teintes douces et intemporelles.

 

 

1 - La collection Viennart s'ouvre sur des fards à paupières baked (3,99 euros ) décorés d'un motif dentelle en ton sur ton.

 

 

Proposés en trois teintes : 01 Pearly Plastering (lilas), 02 Stunning Stucco (mauve) et 03 Lovely Lace (or).

 

 

2 - Pour la touche bonne mine, un blush bicolore (3,99 euros) dans des tons de rose (sur la photo) et décrits par Catrice comme une teinte abricot et nude, orné d'un motif floral en relief.

 

 

Pour se la jouer vamp une poudre parfumée (4,99 euros) à la senteur florale, légèrement scintillante, contenue dans un flacon en verre dépoli à poire.

 

 

3 - Les lèvres seront au choix nude ou plus prononcées mais définitivement pailletées avec ces rouges à lèvres (3,99 euros) contenant des pigments purs.

Disponibles en trois teintes : 01 Nude Nouveau (nude), Klimt‘s Gentle Kiss (abricot) et Klimt’s Ardent Kiss (lie-de-vin).

 

 

4 - Avec la série de vernis à ongles (2,99 euros), on reste dans le classique au niveau des teintes, dans des finis variés : 01 Pearlescent Purpose (blanc nacré), Vienna Rose Woods (bois de rose), LilART Lily (lilas métallisé) et ARTful Red (lie-de-vin).

 

 

5 - Et enfin, fait assez rare chez Catrice, cette collection s'achève sur un accessoire, un double miroir (3,59 euros) à glisser dans son sac pour être toujours équipée lors des retouches.

Catrice Limited Edition : ViennartCatrice Limited Edition : ViennartCatrice Limited Edition : ViennartCatrice Limited Edition : ViennartCatrice Limited Edition : ViennartCatrice Limited Edition : ViennartCatrice Limited Edition : Viennart

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 08:35

Sigma vient de sortir de nouveaux pinceaux dont la forme inédite est le résultat de recherches visant à faciliter et à parfaire le travail du teint.

Adaptés aux textures liquides ou poudres, ces pinceaux en fibres synthétiques épousent les courbes, s'adaptent aux creux et suivent les angles du visage.

 

 

La découpe de la touffe a été étudiée pour être multifonctionnelle :

 

- le sommet en forme de V inversé permet d'épouser les reliefs du visage

- chacun des versants a une surface plate : le premier pour appliquer le produit, le second, propre, pour l'estomper et le fondre

- la pointe, quant à elle, est destinée à une application précise, comme le contour des yeux ou de la bouche

 

 

Ces pinceaux ne sont, pour l'instant, qu'au nombre de deux : le 3DHD kabuki ($24) pour l'ensemble du visage et le 3DHD precision ($19) pour les détails (correcteur, anti-cernes ...), à choisir dans trois coloris (rose, noir et blanc).

 

 

Sachant qu'un brevet a été déposé, je ne pense pas que d'autres marques puissent exploiter cette forme de pinceaux , mais peut-être que certains s'inspireront de l'idée.

3DHD de Sigma, une nouvelle génération de pinceaux3DHD de Sigma, une nouvelle génération de pinceaux3DHD de Sigma, une nouvelle génération de pinceaux

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 09:55

Parce qu'elle nécessite un réel investissement de départ, ça fait un temps que j'ai renoncé à la manucure gel home made et pourtant, la promesse d'une extrême brillance (et accessoirement d'une longue tenue) ne m'a pas laissée insensible.

 

 

Sally Hansen a sorti cet été Miracle Gel, un système qui fonctionne sans lampe, tout simplement en deux étapes.

 

 

Il suffit d'appliquer sur des ongles parfaitement nettoyés deux couches de couleur puis une fois sèches, une couche du top coat Miracle Gel que l'on laisse sécher tout simplement à la lumière du jour ... pendant 20 minutes, tout de même.

Je sais par avance que certaines me diront qu'il ne peut y avoir de vraie manucure gel sans lampe ... c'est possible mais le système Miracle Gel semble utiliser le même procédé de photopolymérisation (durcissement des résines sous l'effet de la lumière).

L'avantage est que l'investissement se résume à l'achat d'un ou plusieurs vernis de couleur (11,99 euros) et du fameux top coat (11,99 euros) et rien d'autre.

 

 

Quant aux teintes disponibles, Sally Hansen n'a pas fait dans la demi-mesure puisque ce sont pas moins de 47 teintes qui sont proposées ... de quoi satisfaire tous les goûts.

 

 

Par ailleurs, sachant que tout repose sur le top coat, il est parfaitement possible d'utiliser un vernis d'une autre marque, même s'il semblerait que la tenue soit alors moindre.

 

 

Et, autre point positif, la manucure se retire avec un dissolvant tout simple.

 

 

Miracle Gel est arrivée chez moi il y a deux ou trois semaines et je n'ai pas tout de suite craqué et ai attendu qu'il y ait une promotion qui est arrivée cette semaine.

Parce que je n'envisage pas dans l'immédiat d'en collectionner les teintes, j'ai choisi celle qui devrait plaire à ma mère à laquelle je le destine, un rouge classique (470 Red Eye).

Mais comptez sur moi pour l'essayer dans l'intervalle.

 

 

Des revues, vous en trouverez un certain nombre, dont la plupart sont élogieuses.

Vous trouverez aussi le témoignage de celles qui sont déçues.

Pour les swatches de la collection intégrale, c'est ici.

Le miracle de la maucure gel sans lampe de Sally HansenLe miracle de la maucure gel sans lampe de Sally HansenLe miracle de la maucure gel sans lampe de Sally HansenLe miracle de la maucure gel sans lampe de Sally HansenLe miracle de la maucure gel sans lampe de Sally HansenLe miracle de la maucure gel sans lampe de Sally HansenLe miracle de la maucure gel sans lampe de Sally Hansen

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 17:22

Avec l'automne arrivent les premiers rhumes ce qui, chez moi, signifie une peau irritée par l'utilisation intensive d'un mouchoir et une plus grande sensibilité aux allergies respiratoires.

Ma peau qui d'ordinaire n'est ni sèche ni sensible commence à faire des siennes et il n'est pas rare qu'elle ne tolère plus mon soin hydratant habituel, qui me pique à certains endroits et dont le parfum, si léger soit-il m'incommode.

 

 

C'est pour ces moments là que, profitant d'un bon de réduction, j'ai acheté la crème visage de la marque Neutral découverte l'an dernier dans le cadre de mes échantillons de l'Avent (ici et ).

 

 

C'est une marque scandinave qui existe depuis une quarantaine d'années dont la gamme de produits variés (allant de la lessive aux produits de soins et incluant une ligne pour bébés) ne contient ni parfum, ni colorants et est exempte de parabens.

Elle est adaptée aux peaux sensibles ou aux personnes qui, comme moi, souffrent d'allergies et d'asthme.

Elle est distribuée notamment chez Kruidvat et sur Bol.com.

 

 

Son prix est raisonnable : 11,99 euros le flacon de 50 ml.

 

 

Sincèrement, son packaging ne donne pas envie : sobre et épuré mais tellement triste et sans attrait.

J'ai même au départ pensé qu'il s'agissait d'une crème pour hommes.

 

 

Son flacon est équipé d'une pompe, hygiénique, facilitant sa conservation et permettant de mieux doser le produit.

 

 

Sa composition est essentiellement à base de glycérine à peine enrichie d'huile de jojoba et de vitamine E.

 

 

Sa texture est épaisse et dense : pas assez fluide pour une crème de jour et pas assez riche (ou grasse) pour un soin de nuit.

Pour autant, elle s'étale assez facilement sur le visage, pénètre rapidement dans la peau qu'elle laisse hydratée (mais sans plus) et très légèrement matifiée.

 

 

Parce que son application ne s'accompagne ni du plaisir d'une texture agréable, ni d'un parfum rassurant et/ou boostant ni d'ingrédients qui me laissent rêveuse, ce n'est pas une crème que j'utiliserais au quotidien.

Mais, quand je suis malade, elle s'avère être efficace et inoffensive pour ma peau et mon organisme.

C'est donc un bon petit produit safe qui gagnerait, ne serait-ce que par son packaging à être un peu plus fun.

Safe mais pas fun, la crème hydratante de NeutralSafe mais pas fun, la crème hydratante de NeutralSafe mais pas fun, la crème hydratante de NeutralSafe mais pas fun, la crème hydratante de NeutralSafe mais pas fun, la crème hydratante de NeutralSafe mais pas fun, la crème hydratante de NeutralSafe mais pas fun, la crème hydratante de NeutralSafe mais pas fun, la crème hydratante de Neutral

Partager cet article

Published by Mamzelle KitKat
commenter cet article

Recherche

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog